MENU

vendredi 3 juillet 2020

Abatage à la ferme : campagne de financement participatif



Parmi les éleveureuses et producteurices de viande du collectif, beaucoup militent pour l'abatage à la ferme. C'est le cas de Sébastien Pageot, par exemple, dont vous venez de lire l'annonce, mais aussi de nombreux autres. Voici le témoignage de Lucie Maritaux, productrice de viande bovine et membre du C.A.

"Je fais partie de l'association AALVie, Abattage des Animaux sur leur Lieu de Vie. Nous souhaitons accompagner nos animaux de leur naissance à leur mort, sur nos fermes… leurs fermes. Au-delà du respect de nos animaux, c'est également le respect de toutes les personnes concernées : éleveurs.euses, abatteurs.euses et consommateurs.trices.

En ce qui concerne ma petite expérience d'éleveuse, je vis assez mal le faire de me faire déposséder de cet instant de vie de mes animaux, la mort faisant partie intégrante de la vie. J'ai comme la sensation de les envoyer dans un trou noir, sans savoir ce qu'ils vivent exactement... En imaginant leur stress. Je me bats au quotidien pour leur offrir une vie qui me semble belle et respectueuse de leur nature. Je ressens le besoin d'aller jusqu'au bout, pour les accompagner dans la dignité et le respect qui leur ait du. 

Depuis 3 ans, mes collègues ont mis beaucoup d'énergie, de temps et de moyens financiers pour enfin faire émerger une telle démarche. Moi je prends le train en marche, n'étant installée que depuis peu. Maintenant que les bases sont solides, nous sommes prêts à concrétiser. Vous en trouverez le contenu sur notre site internet : https://aalvie.wixsite.com/aalvie."

AALVie a lancé une campagne de financement participatif avec le site internet Miimosa. L’argent collecté nous permettra de recruter une équipe compétente (chef de projet, bouchers…) pour finaliser la mise sur pied d’une structure dédiée. Grâce à ce futur dispositif, mes animaux et moi, resterons ensemble jusqu’au bout.

Ce site est sécurisé, et aide les projets en lien avec notre agriculture et notre alimentation. Nous savons que vous êtes nombreux à soutenir ce que nous osons construire aujourd’hui."

Pour concrétiser votre soutienc'est ici

A noter que le CA du Collectif a décidé d'une participation financière importante pour ce projet (je vous donnerai le chiffre la prochaine fois car il fallait faire les comptes et l'important, maintenant, c'est de passer l'info).

Sur les conditions de travail en abattoir industriel, France 2 a diffusé il y a peu une émission "Infrarouge : Les damnés des ouvriers en abattoir".

Le replay est disponible jusqu'au 8 juillet ICI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.